Sources de la méthode Bye Bye Allergie

Le traitement énergétique des allergies trouve sa source dans les pratiques de la médecine chinoise. Des personnes allergiques avaient pu constater que l'acupuncture apaisait leurs troubles. Mais c'est le hasard d'un traitement "à chaud" lors d'une crise qui a permis de découvrir qu'un traitement en présence de l'allergène pouvait modifier non plus la réactivité, mais la sensibilité même à la substance.

Des recherches ultérieures ont permis d'affiner la technique : utilisation d'un test de kinésiologie pour valider la sensibilité à la substance puis l'efficacité du traitement, confrontation à un succédané plutôt qu'à l'allergène lui-même, possibilité de pratiquer le traitement par acupressure, journée d'éviction absolue après le traitement …

Bye bye allergies est une évolution de cette approche faite par Françoise et François Munsch

 

Qu'appelle-t-on Approche énergétique ?

On qualifie d'énergétiques les approches du vivant originaires de l'Orient. Ce terme est utilisé parce qu'il s'agit de savoir comment « ça » circule, comment « ça » s'équilibre. La science occidentale ne s'occupe pas immédiatement de ces questions : elle commence par l'anatomie et s'interroge pour savoir comment ça fonctionne.

Pour autant, d'autres branches scientifiques occidentales s'occupent aussi d'énergie, de forces. C'est le domaine d'excellence de la physique, mais aussi, au sein de la science médicale, de la physico-chimie, par exemple. Toutefois, ce n'est pas l'origine de notre savoir médical et de notre conception de la vie.

En Orient, ce n'est pas l'analyse qui a structuré la connaissance, mais l'observation de la vie qui a donné les bases. En Occident, la démarche scientifique a éradiqué cette pensée empirique. Et la science peine à arriver sur ces questions. Elles sont pourtant d'observation millénaire. Nos physiciens, nos atomistes étudient l'infini de la microénergie, des chercheurs travaillent sur l'énergie moléculaire, mais la jonction est difficile avec notre représentation du fonctionnement vital.

Cependant, il est clair que le sang circule, que les hormones circulent, que l'influx nerveux circule. Celui-ci par exemple est un phénomène à la fois électrique et chimique, donc un phénomène énergétique. On reste là dans une approche cellulaire. Mais ce sont les molécules elles-mêmes qui font ce travail énergétique. Toutes les molécules de notre corps échangent des informations en permanence pour qu'il fonctionne correctement. Certains de ces flux d'information suivent des canaux aisément observables par l'anatomie : nerfs, vaisseaux sanguins … D'autres sont plus subtils : les méridiens de l'acupuncture.

Mises en présence de l'information moléculaire d'une substance donnée, les molécules de notre corps enclenchent certains échanges qui aboutissent à une réaction donnée. Ce processus est très basique voire simpliste. C'est la multiplicité complexe de notre organisation qui rend ces réactions ordonnées. Mais parfois le décodage cellulaire est inadapté et la réaction est désordonnée.

 

Bye Bye Allergie est une méthode énergétique parce que l'allergie est un problème énergétique.

Elle l'est par 4 aspects :

  • Le test de réactivité est issu de la kinésiologie. Si l'organisme est allergique à la substance traitée, il se produit une chute d'énergie en présence de cette substance.
  • Les substances utilisées pour les tests et le traitement ne sont pas les matières elles-mêmes, mais leurs signatures énergétiques. Le corps ne les distinguent pas de la matières d'origine : il réagit de la même façon qu'en présence de l'allergène, mais d'une manière plus aisément modulable.
  • Le traitement est issu de l'acupuncture, qui est une approche énergétique. Il s'agit en fait d'acupressure, car la pression des doigts se révèle aussi efficace que le traitement avec des aiguilles.
  • La durée d'éviction trouve son sens dans les théories énergétiques. Durant une période de 24 heures, chaque méridien prend tour à tour le relais du pilotage énergétique de la personne en recevant les informations du méridien actif lors de la phase précédente. C'est la raison pour laquelle il faut respecter l'éviction de 25 heures. Si une confrontation a lieu pendant ce délai, le cycle complet n'aura pas été effectué, l'allergie ne sera pas complètement éliminée.

 

1.  La méthode BBA 
  2. Description des séances
 

      Retour à l'accueil

Origines de la méthode
© 2016