L'haptonomie, pour moi, c'est toujours un peu magique :
trois fois rien et les gens déclarent que leur vie est différente
.

Précisons d'abord qu'il y a plusieurs pratiques.
L'accompagnement de grossesse est la plus courante, j'en parle plus bas.
L'haptonomie peut aussi être incluse dans autre chose. Pour ce qui me concerne : les massages.      
Enfin, il y a les séances individuelles, dont je parle là,
qu'on peut faire par curiosité, envie d'élargir son horizon ou nécessité de changer sa manière d'être.

C'est difficile d'expliquer l'haptonomie. L'haptonomie n'est pas quelque chose à comprendre.
Il s'agit au contraire de lâcher ce besoin de comprendre, de tout savoir à l'avance, de tout maîtriser. 
Donc il faut se dépouiller de ses habitudes : on va voir, on peut découvrir.
Justement : découvrir ... c'est qu'on ne connaît pas déjà.

Un pas vers la confiance. Et la confiance nourrit la confiance.
En général, dans la vie, on peut faire face.
Mais on a tellement l'habitude de se protéger qu'on oublie.
La qualité de la relation est là pour dire : pas besoin de se protéger.

L'haptonomie c'est 4 ou 5 séances
pour apprendre à mieux sentir.    

Des séances au cours desquelles on fait des expériences corporelles et on observe : qu'est-ce que je perçois ? qu'est-ce que ça me fait ? comment je réagis ? comment ma réaction joue un rôle dans ma perception ?
et comment explorer d'autres pistes ?

Corporel, car c'est plus simple que psychologique. 
Moins habituel aussi, alors on ne plaque pas nos réactions standard, nos réponses toutes faites. On peut vraiment regarder avec un oeil neuf. Et constater le plus souvent : c'est bien comme ça que je suis dans la vie.

On ne démarre qui si on est intéressé à faire ces 4 ou 5 séances. Pas 1 séance pour voir et on ne voit rien du tout parce qu'on reste en retrait.

Fréquemment, ces quelques séances changent justement notre façon d'être.
Ou bien nous confortent dans notre recherche de vie.

Presque toujours, les gens trouvent ça intéressant, utile, voire indispensable ("Ca devrait être obligatoire !").

Parfois, quelques personnes souhaitent profiter de ce qui s'est construit dans cette relation, pour explorer des difficultés de leur vie présente ou certains souvenirs qui ne passent pas ... On peut alors refaire quelques séances et essayer de changer ce qui a besoin de changer. Ces séances durent environ une heure et demie, parfois deux heures.

C'est aussi la durée des séances d'haptonomie pendant la grossesse. Mais c'est fort différent.
Ou plutôt, c'est exactement la même chose d'une toute autre manière.    

L'objectif est toujours de s'ouvrir au monde des perceptions, c'est-à-dire s'ouvrir à soi et à l'autre.
Mais dans l'accompagnement de grossesse, l'autre à découvrir, c'est le bébé.
Et ceux qui découvrent, ce sont les 2 parents.

Ils s'ouvrent d'abord à la perception l'un de l'autre et quand ce contact est riche et chaleureux, toujours, le bébé vient voir. Alors lui aussi s'ouvre au monde des perceptions. Et chacun découvre les autres.

Ceci n'est possible que si le bébé est assez grand : c'est-à-dire quand la maman commence à le sentir bouger (environ 3 mois).
Et que s'il n'est pas trop grand : il faut que ce soit le bébé qui choisisse de venir. A
 7 mois, il n'a plus le choix : il prend toute la place, on pourrait imposer une relation faussée.

Souvent, on peut donc faire une dizaine de séances. Il est possible de commencer avant la grossesse ; ça peut être une façon d'ouvrir un espace pour un couple en espoir d'enfant ; on finit généralement après la naissance ; on peut retravailler le moment de l'accouchement et faire aussi quelques séances avec le bébé.

Je propose des forfaits d'accompagnement pour ceux qui ont des problèmes financiers.

 

Un peu plus d'info sur l'haptonomie individuelle

Un peu plus d'info sur l'accompagnement de grossesse

Séance Haptonomie